Sens & idées | RPS – TMS : Agir pour mieux prévenir
Sens & idées, cabinet conseil, accompagne la performance et la transformation des entreprises par le management du changement, le bien-être au travail, la prévention des risques psychosociaux (et s’appuie sur un baromètre social, qualité de vie au travail, satisfaction des collaborateurs.
Sens & idées, performance, mutation, entreprises, démarche, RSE, management, changement, politiques, sociales, bien-être, travail, prévention, risques, psychosociaux, baromètre, social, vie, collaborateurs
16484
single,single-post,postid-16484,single-format-standard,ajax_leftright,page_not_loaded,boxed,,qode-theme-ver-5.6,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive

RPS – TMS : Agir pour mieux prévenir

16 sept RPS – TMS : Agir pour mieux prévenir

Les Risques Psychosociaux (RPS) et les Troubles Musculosquelettiques (TMS) s’imposent aujourd’hui comme les plus grands enjeux de santé au travail. Si les entreprises ont bien compris la nécessité de prévenir ces risques, les interventions sur le terrain sont bien souvent menées de façon dissociée, multipliant ainsi le temps passé, autant que les ressources humaines et financières allouées.

Pour y remédier, Sens & idées s’est appuyé sur l’expertise de la Carsat pour développer une démarche intégrant RPS – TMS.

 

Préambule : Le lien entre RPS et TMS

De nombreuses études menées en ergonomie, en psychologie, en sociologie, en sciences de gestion ou en épidémiologie soulignent les liens entre l’ergonomie des postes, le niveau de stress et les problèmes de santé des travailleurs, suggérant une dynamique systémique.

D’un côté, nous savons depuis longtemps que les contraintes physiques (postures, cadences, gestes répétitifs…) augmentent les RPS. Ces contraintes provoquent la libération d’hormones (adrénaline, noradrénaline…) favorisant le stress et l’apparition de troubles psychosociaux. Le chef d’œuvre de Charlie Chaplin, Les Temps Modernes, illustrait déjà ces mécanismes.

De l’autre côté, plusieurs études se sont attachées à analyser les effets des RPS sur les TMS. Certaines recherches ont par exemple, mis en évidence une corrélation entre la répression des émotions au travail (ex. : la colère) et l’augmentation des TMS. D’autres travaux ont conclu à plus grande probabilité de TMS chez les travailleurs en situation de faible soutien social, mais également chez ceux souffrant d’un manque de reconnaissance. On estime que le risque de TMS peut être accru de l’ordre de 50 à 100% en cas d’exposition aux facteurs de RPS (voir Gollac & Bodier, 2011 pour une revue).

 

Notre démarche

Face aux enjeux de la prévention des RPS – TMS, Sens & idées a développé une démarche intégrée permettant à la fois d’objectiver les facteurs de RPS, d’évaluer les manifestations de TMS, mais aussi de mieux comprendre leurs incidences réciproques grâce à des observations croisées.

Structurée en 4 étapes, cette méthode innovante et engageante aboutit à un diagnostic complet et à la formalisation d’un plan d’action pragmatique partagé, pouvant être intégré à votre Document Unique. Plus loin, le suivi et le transfert de compétences assurent l’implémentation réelle des changements répondant aux besoins des personnels.

Les grandes étapes décrites ci-dessous sont adaptées à la taille et à l’activité de votre structure.

 

Etapes RPS-TMS

Pour en savoir sur les bénéfices et l’élaboration d’une démarche adaptée, l’équipe de Sens & idées se tient à votre disposition au 04 78 24 41 12