Sens & idées | « La médiation collective pour s’épanouir dans une nouvelle histoire » – INTERVIEW
Sens & idées, cabinet conseil, accompagne la performance et la transformation des entreprises par le management du changement, le bien-être au travail, la prévention des risques psychosociaux (et s’appuie sur un baromètre social, qualité de vie au travail, satisfaction des collaborateurs.
Sens & idées, performance, mutation, entreprises, démarche, RSE, management, changement, politiques, sociales, bien-être, travail, prévention, risques, psychosociaux, baromètre, social, vie, collaborateurs
16470
single,single-post,postid-16470,single-format-standard,ajax_leftright,page_not_loaded,boxed,,qode-theme-ver-5.6,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive

« La médiation collective pour s’épanouir dans une nouvelle histoire » – INTERVIEW

01 juin « La médiation collective pour s’épanouir dans une nouvelle histoire » – INTERVIEW

3 questions à un responsable d’équipe dans une Business Unit du groupe Limagrain

A la sortie du premier confinement lié à la crise sanitaire COVID-19, la situation était plus conflictuelle que jamais au sein d’une équipe du groupe Limagrain. A tel point que son responsable a décidé d’engager une action de médiation collective, afin d’apaiser les tensions sources de risques psychosociaux.

 

Que s’est-il produit lors du confinement national entre mars et mai 2020 ?

Plusieurs collaborateurs ont mal vécu cette période de télétravail forcé. Nous pensions que le retour au bureau améliorerait la situation et renforcerait les relations dans l’équipe. Bien au contraire ! Pour certains, travailler ensemble était devenu synonyme de tensions. En fait, certaines difficultés couvaient depuis des mois, voire des années, suite à des changements d’organisation ou de management. Le confinement a été un accélérateur de tensions, générant des impacts négatifs sur l’organisation construite 2 ans auparavant qui avait permis aux collaborateurs de mieux se positionner dans l’équipe. Les cadres du service, en situation de tension eux aussi, n’avaient alors plus la capacité de guider leurs collaborateurs dans de bonnes conditions relationnelles. A cela s’ajoutait une charge de travail plus élevée que d’habitude, notamment en raison de process dégradés durant cette période de télétravail. Chacun restait cependant concentré sur sa mission mais l’ambiance devenait trop pesante. Ce constat restait le même au retour des congés du mois d’août. Démunis face aux conflits qui enflaient, nous avions besoin d’être aidés. Il fallait agir !

Quelle solution a été engagée pour votre équipe ?

Le bien-être de nos collaborateurs est une priorité et une responsabilité pour l’entreprise. Le service des Ressources Humaines a conseillé de faire appel à un cabinet externe spécialisé. En l’occurrence Sens & idées, qu’il connaissait déjà. Après avoir pris connaissance de la situation, le Directeur du cabinet, Benjamin Gay, nous a proposé une médiation collective et un planning de rencontres individuelles, collectives à l’échelle du service ou par petits groupes en fonction des dissensions. La démarche de médiation a été présentée à l’ensemble de l’équipe. C’est un mode alternatif de résolution des conflits, dans lequel les parties tentent par elles-mêmes, volontairement, de parvenir à une solution durable et consentie sur le règlement de leur différend avec l’aide d’un médiateur. Chacun était libre ou non de s’y engager et de s’arrêter à tout moment. Tous ont été partants !

Dans le cadre des entretiens, Benjamin Gay est toujours resté neutre, en prenant en considération la sensibilité de chacun. Il a laissé l’équipe prendre la responsabilité de trouver des solutions pour pacifier les différents confits, en veillant aux intérêts de chaque partie. L’objectif est d’identifier les problèmes réels, de se recentrer sur les objets concrets du différend pour sortir des jugements de personnes. Tout s’est déroulé dans un climat de confiance et en toute confidentialité, parfois dans la douleur, parce que les collaborateurs ne mesuraient pas toujours la portée de leurs comportements. Ils devaient pouvoir crever les abcès pour être capable de construire de saines relations.

Concrètement, quels changements avez-vous constaté ?

Les différentes étapes de la médiation collective se sont déroulées d’octobre 2020 à février 2021. Avant tout, nous avons constaté à quel point il était important de faire communiquer les personnes entre elles et de bien clarifier les rôles de chaque membre de l’équipe. Nous avons aussi rédigé une charte de bonnes pratiques dans le service. C’est un travail collectif, début d’une nouvelle aventure d’équipe, où chacun a apporté sa pierre et dont nous sommes fiers.

Concrètement, les relations se sont nettement améliorées. L’état d’esprit est davantage positif. Nous sommes dans une phase apaisée, où l’efficacité opérationnelle est au rendez-vous, même si l’équipe a toujours rendu un excellent travail grâce à son implication. Mais c’était parfois dans la souffrance. La médiation a vraiment fait un bien fou et a réconcilié tout le monde. Dans les pires moments avant la démarche de Sens & idées, la tension était particulièrement vive et bloquante entre deux personnes, qui ont aujourd’hui réussi à travailler ensemble sur un projet en partageant le même élan constructif. Les réunions sont bien plus conviviales. Toujours des bonjours, des sourires… Le confinement national en cours est bien mieux vécu. On a vu les relations se détendre jusque dans les messages électroniques échangés. Voir cette équipe s’épanouir sur des nouveaux rails est un vrai soulagement pour moi. Pour que l’effet perdure, nous allons organiser des temps de convivialité et des échanges réguliers pour suivre la situation. Il faut rester vigilant. Tout n’est pas gagné. Mais cette nouvelle aventure semble bien engagée déjà. Benjamin Gay est un expert de la relation, très compétent. L’intervention de Sens & idées marque pour nous un vrai tournant et c’est une chance pour l’équipe et l’entreprise !