Sens & idées | Témoignage d’une démarche bien-être et performance
Sens & idées, cabinet conseil, accompagne la performance et la transformation des entreprises par le management du changement, le bien-être au travail, la prévention des risques psychosociaux (et s’appuie sur un baromètre social, qualité de vie au travail, satisfaction des collaborateurs.
Sens & idées, performance, mutation, entreprises, démarche, RSE, management, changement, politiques, sociales, bien-être, travail, prévention, risques, psychosociaux, baromètre, social, vie, collaborateurs
16422
single,single-post,postid-16422,single-format-standard,ajax_leftright,page_not_loaded,boxed,,qode-theme-ver-5.6,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.4,vc_responsive

Témoignage d’une démarche bien-être et performance

17 mai Témoignage d’une démarche bien-être et performance

A l’arrivée de Caroline Guérin au sein de l’association MSD à Décines Charpieu, la tension est palpable : manque de dialogue et de collaboration, mal-être, absentéisme, arrêts maladie fréquents, burn-outs… Une situation qui, depuis, s’est heureusement largement améliorée. 

Comment était l’association MSD quand vous l’avez connue ?

Caroline Guérin – Je suis arrivée dans l’association MSD en mai 2017. Moins de six mois plus tard, je prenais la Direction de la structure, pour remplacer le Directeur par intérim suite aux départs successifs des deux précédents responsables de la structure, épuisés par une ambiance de travail très difficile. Depuis des années en effet, l’association vivait une crise importante, avec un grand nombre de ressentiments et de litiges entre les services. Il y avait beaucoup de non-dits et de souffrance. Certains salariés pensaient que d’autres cherchaient à leur nuire. Face à cette situation, les élus du personnel, les membres du bureau de l’association et moi-même avons décidé de lancer en urgence une démarche de prévention des risques psychosociaux, pour renouer avec le dialogue, le contact et la confiance avec les équipes. C’était d’autant plus important que la mission de MSD est profondément humaine et solidaire, avec l’objectif d’accompagner des personnes éloignées de l’emploi vers le monde du travail.

A partir de ce constat, comment cela s’est-il déroulé ensuite ?

Caroline Guérin – Nous avons consulté plusieurs cabinets conseils, pour choisir l’entité la plus capable de répondre à notre problématique. Nous avons rapidement fait confiance à Sens & idées, parce que nous avons senti que les consultants – Gaëlle Guyomard et Benjamin Gay – étaient à notre écoute, dans une intention de sincère bienveillance. Ils nous ont proposé une démarche à notre rythme, avec un cheminement adapté pour permettre à chacun de mettre des mots sur ses maux, d’avoir pour base de dialogue les difficultés rencontrées, afin de bâtir, ensemble, des solutions. Le but était de se reconnecter les uns aux autres. Nos collaborateurs étaient très demandeurs !

Concrètement, quelles ont été les différentes étapes de la démarche ?

Caroline Guérin – En tant que nouvelle Directrice, j’ai été sollicitée pour faire un état des lieux, tout comme nos responsables d’activités ou le médecin du travail. J’ai été très factuelle parce que je n’étais pas impliquée dans la genèse de la crise vécue par l’association, ma nomination étant récente. Le cabinet Sens & idées m’a apporté ses conseils pour constituer un comité de pilotage équilibré, de sorte qu’il représente tous les services et toutes les catégories de personnel. Ce comité a permis de valider la démarche, d’en faciliter son appropriation par l’ensemble des collaborateurs, d’en suivre le déroulé et d’en garantir la réussite. Puis l’ensemble de la structure a participé, dans le cadre de groupes de travail. Les collaborateurs, d’abord, se sont réunis pour échanger sur ce qui les irrite au quotidien. Mais pas seulement. Ils ont aussi listé les atouts de MSD pour mettre en lumière ce qui fonctionne bien au sein de l’organisation. Pour plus d’efficacité, les membres de chaque service ont été répartis dans différents groupes à cette étape, afin que tout le monde se mélange et se parle plus librement. Ils ont été très volontaires. Dès cette étape, beaucoup d’entre nous ont constaté que les tensions interpersonnelles étaient nées de diverses incompréhensions au fil du temps. Les managers ont de leur côté constitué un collectif pour bien comprendre les difficultés de leurs équipes et étudier les solutions proposées par leurs collaborateurs et collaboratrices. Ils ont complété avec leurs propres problématiques et leurs clés de résolution. Bref : chacun d’entre nous a apporté sa pierre à la construction d’une situation saine. Certains salariés ont également bénéficié d’entretiens individuels complémentaires, parce qu’ils en avaient ressenti le besoin pour aller plus loin dans la démarche. Il faut rester vigilant sur la possible retenue de certaines personnes en public et le besoin de se libérer différemment qu’en groupe de parole. A l’issue de ces étapes, l’équipe Sens & idées a organisé un séminaire d’équipe pour restituer son analyse et finaliser avec nous un plan d’actions. Tout ce cheminement a duré un trimestre en tout, ce qui a été rapide finalement, tout en étant tellement rythmé, qu’on a eu tout le temps nécessaire pour faire un tour complet de la situation et des solutions les plus pertinentes et les plus efficaces pour nous.

Et aujourd’hui, comme cela se passe-t-il ?

Caroline Guérin – Immédiatement, la démarche amorcée par Sens & idées (que ses consultants appellent la Méthode Cactus®) a eu l’effet de lever le voile sur les incompréhensions. Elle a permis à chacun de s’expliquer. A ce propos, je veux saluer la formidable capacité d’animation de Benjamin Gay, qui facilite l’expression des personnes qu’il accompagne. Aujourd’hui, les arrêts chroniques des salariés pour maladie et le fort turnover ont reculé au sein de MSD. Les gens se sentent mieux et les relations sont devenues plus chaleureuses au quotidien. La convivialité est aussi au rendez-vous. Nos collaborateurs organisent des petits déjeuners ou des buffets, sans même avoir besoin de prétexte. Juste pour le plaisir de partager et de retisser du lien. Ils ont retrouvé l’envie de travailler ensemble et ils se sentent plus engagés, ce qui a un effet immédiat sur notre activité en redynamisant notre projet associatif. Tout n’est pas complétement réglé mais les avancées sont énormes.

Au cours de mes précédentes expériences professionnelles, dans l’industrie mécanique ou la banque, j’ai toujours été persuadée de l’utilité des démarches de bien-être et prévention des risques au travail, mais c’est la première fois que je constate des effets aussi convaincants. La méthode Cactus® a tellement été bénéfique aux équipes que nous n’avons pas voulu stopper net l’accompagnement par Sens & idées aux premiers résultats. Un an après le début de la démarche, Gaëlle Guyomard continue de nous suivre et nous sommes en phase de consolidation durable. C’est important d’être bien au travail et sereins à nos postes : nous le devons aussi aux personnes que nous accompagnons dans le cadre des missions de l’association MSD.

Pour en savoir plus sur la méthode du Cactus® qui à été utilisée dans cette démarche, cliquez ici